VM_OP AVT_728x90.gif
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Pics de consommation et prix de l’électricité

Si à l’heure actuelle les médias se focalisent sur le conflit russo-ukrainien avec pour priorité la question de l’approvisionnement en gaz naturel de l’Europe, il ne faudrait cependant pas perdre de vue les menaces qui planent sur les prix de l’autre principale source d’énergie des ménages que représente l’électricité.
En effet le réseau électrique  est sous très  haute tension  comme le confirment les pics de consommation de ces derniers jours :
Lundi 5 janvier 2009 à 19 heures : 90 000 Mégawatts (MW)
Mardi  6 janvier 2009 à 19 heures : 91 500 Mégawatts (MW)
Mercredi  7 janvier 2009 à 19 heures : 92 400 Mégawatts (MW)
Le précédent record date du 17 décembre 2007 avec un  pic de 88 960 Mégawatts MW

Records de consommation d'électricité

Records de consommation d'électricité

C’est dans ce contexte donc le PDG d’EDF revient sur sa volonté de voir les prix de l’électricité évoluer. Mais pourquoi une hausse des prix de l’électricité ?
Début décembre déjà, lors d’une rencontre avec les investisseurs, EDF a confirmé que le premier réacteur français de troisième génération coûtera 4 milliards d’euros et non plus 3,3 milliards comme prévu. EDF se disait alors favorable “à une évolution des prix pour refléter les coûts”. La volonté de demander une hausse des tarifs à l’époque était motivée par le financement du surcoût de 20% de la centrale EPR de Flamanville. « L’augmentation des prix de l’électricité n’est pas d’actualité » lui a rétorqué sur LCI, Luc Chatel, porte-parole du gouvernement.
Le PDG d’EDF revient à la charge ce Jeudi en déclarant dans Aujourd’hui en France/Le Parisien que : « Les Français doivent être conscients que, en euro constant, c’est-à-dire hors inflation, les prix de l’électricité sont inférieurs de 30% en 2007 à ce qu’ils étaient il y a vingt ans » tout en poursuivant « Nous utilisons les centrales nucléaires de façon optimale mais nous sommes parvenus à la limite du système en pointe et il est donc urgent de relancer les investissements ». Mais reste à savoir si la hausse des tarifs va servir effectivement à assurer la sécurité et la qualité de l’approvisionnement en énergie des Français où à rembourser ses récents investissements en Angleterre avec British Energy ou Constellation aux Etats-Unis.



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

Laisser un commentaire...