3.6 iPhone 4 avec Origami star 728x90
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Les conséquences de l’ouverture des marchés de l’énergie

 

Libéralisation marchés énergieA  l’origine de la libéralisation des marchés de l’énergie en France, on retrouve deux  directives européennes :

  1. l’une en date du 19 décembre 1996 concernant l’électricité
  2. et l’autre en date du 22 juin 1998 relative au gaz naturel.

Ces directives qui ont pour objectif la création d’un marché européen de l’énergie, impose aux Etats membres de l’Union européenne d’ouvrir leurs marchés d’énergie à la concurrence, permettant ainsi à  plusieurs fournisseurs de proposer à des prix compétitifs de l’énergie aux consommateurs.

La multiplicité des fournisseurs
La transposition des directives européennes en droit français a eu pour conséquence, l’arrivée  sur le marché de fournisseurs autres qu’EDF et GDF proposant les mêmes services dans les mêmes conditions de sécurité mais à des prix différents. Ainsi peut-on dénombrer une dizaine de nouveaux acteurs  dont les plus en vue sont POWEO et DIRECT-ENERGIE.

D’un point de vue historique la présence de plusieurs  fournisseurs d’énergie en France n’a rien d’exceptionnel car avant 1946 il existait une pluralité de producteurs et de distributeurs avant leur nationalisation et la création d’EDF et de GDF.

Cependant, l’ouverture des marchés de l’électricité et du gaz ne se limite pas seulement  à l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché, elle entraine aussi une concurrence entre les anciens monopolistes eux-mêmes. On ne sera donc pas surpris de voir EDF proposer des contrats de gaz à ses anciens clients ou inversement GDF proposer des contrats d’électricité. C’est d’ailleurs entre les deux anciens monopolistes que se déroule l’essentiel de la bataille. Lors de la présentation de ses résultats semestriels GDF (devenu entre temps le groupe GDF-Suez) le groupe a revendiqué 400.000 nouveaux clients particuliers, soit environ  80% du nombre total de personnes ayant quitté le giron d’EDF.
 

La compétitivité des prix
En vue d’acquérir de nouveaux clients, les nouveaux opérateurs se doivent de proposer des tarifs plus intéressants que les tarifs réglementés d’EDF et de GDF. Ainsi, qu’il s’agisse de l’abonnement ou du prix du kilowattheure (kWh), les nouveaux fournisseurs n’hésitent pas à consentir des réductions allant jusqu’à 10% sur l’une ou l’autre de ces composantes du prix de l’énergie.

Chez Direct-Energie par exemple l’offre DIRECTE c’est 10% de réduction sur le prix du kilowattheure (kWh)  tandis  que chez POWEO la différence par rapport aux tarifs EDF est de 8% sur le prix du kilowattheure (kWh).



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

Laisser un commentaire...