3.6 iPhone 4 avec Origami star 728x90
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Les bonnes manières à la Française : Rappelle moi, j’ai plus de forfait !

rappelle moi plus de forfaitL’AFOM a publié une quatrième enquête annuelle pour l’Observatoire sociétal du téléphone mobile, fin 2008. Il fait état de convenances mobiles, un savoir-vivre et des règles de convenances pour les utilisateurs de téléphones portables.
Ainsi, on apprend dans le sondage réalisé en partenariat avec l’Institut Taylor Nelson Sofres que 65% des Français jugent qu’il n’est pas convenable de demander à être rappelé sur son mobile pour ne pas payer l’appel.
Je fais partie de ces personnes qui trouvent que ce n’est pas extrêmement poli, ça doit être mon coté tratra. J’ose parfois « tu as l’illimité le soir, toi ? » quand la discussion dépasse les 15 minutes et que je connais bien la personne que j’appelle. Je peux tenter également : « tu es chez toi ? Je t’appelle de mon téléphone fixe, c’est gratuit vers toute la France ».

Si quelqu’un me le demande sans détour, dès la première minute de communication, je vais penser que c’est un peu déplacé. Je vais également me dire que la personne ne gère pas bien son forfait. Je vais donc tirer la conclusion qu’elle ne consulte pas www.meilleurtarif.fr , ce qui risque forcément de me vexer :)

Plus sérieusement, je comprends néanmoins que cette notion soit différente chez les adolescents qui ont un budget portable certainement plus restreint ou encore un forfait bloqué. 54% des 12-24 ans jugent qu’il est convenable de se faire rappeler et 65% déclarent le demander.

Leçon 3 : Je ne demande pas à mon interlocuteur de me rappeler parce que je suis en hors-forfait (ou alors, de façon subtile)



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

Laisser un commentaire...



VM_OP AVT_468x60_1.gif