VM_OP AVT_728x90.gif
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

La hausse des tarifs réglementés à l’ordre du jour

 title=Avec un bénéfice net en chute de 39,5%, EDF revient à la charge en exigeant  une nième hausse des tarifs réglementés de vente d’électricité au motif que ces tarifs ne favorisent pas la concurrence. En cause cette fois, le TARTAM, entendez le Tarif Réglementé et Transitoire d’Ajustement au Marché.  Ce tarif a été instauré par la loi du 7 décembre 2006 en faveur des clients entre-temps passés aux tarifs du marché, mais qui ont dû, par la suite, subir de fortes hausses. La prolongation de ce tarif réglementé jusqu’en juin 2010 obligeant le premier électricien français à provisionner 1,2 milliards, le président du groupe plaide pour une augmentation de ces tarifs afin qu’ils reflètent les investissements à venir du groupe.  D’un montant total de 8 milliards en France, ces investissements  devraient créer à terme, 20 000 emplois directs et indirects.
En attendant, c’est à  une chute de l’action à laquelle on assiste à la Bourse.



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

Laisser un commentaire...



VM_OP AVT_468x60_1.gif