VM_OP AVT_728x90.gif
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Hausse et baisse du prix du gaz : une inégalité géographique.

Alors que les consommateurs de gaz naturel s’attendaient à une baisse des prix et tarifs du gaz au premier janvier 2009, c’est avec stupéfaction qu’ils apprirent début décembre que les prix restaient gelés pour l’hiver. Comme pour bien faire, le communiqué disait en substance que : «le gouvernement prend l’engagement de ne pas augmenter le prix du gaz pendant toute la période de l’hiver…». La raison invoquée par l’UMP est : « de permettre aux Français les plus modestes de se chauffer malgré les difficulté économiques».

1. Que conclure de cette fausse bonne intention du gouvernement quand on sait que le prix du pétrole, sur lequel est indexé le prix du gaz, a entamé depuis plus de 6 mois une baisse comme le montre  ce graphique sur l’évolution des cours du pétrole au seconde semestre 2008.

Évolution des cours du pétrole au seconde semestre 2008

Évolution des cours du pétrole au second semestre 2008

2. Le gel des tarifs réglementés du gaz n’est pas une vérité pour tous, certaines régions vont bénéficier au 1er janvier d’une baisse des tarifs du gaz naturel tandis que d’autres vont subir une nouvelle hausse des prix. Comment expliquer cette inégalité de traitement ?

Concernant la première question, la ministre de l’Économie a tenté une explication dont je laisse le soin à chacun d’en juger du contenu.


Prix du pétrole et du gaz : comment ça marche ?
envoyé par ump

Quant à la seconde question, il importe dans un premier temps de faire le tour de ces régions ou communes qui vont voir leurs factures de gaz alourdies ou allégées suivant le cas.

Pour vous éviter toute surprise voici les cas d’augmentation du prix du gaz en France au 1er janvier 2009

  • Hausse de 0,128 c€ par KWh des tarifs réglementés de vente du gaz dans les communes desservies par Caléo une entreprise locale de distribution (ELD) de gaz et d’eau potable située à l’entrée de la vallée du Florival à GUEBWILLER dans le département du Haut-Rhin.
  • Hausse de 0,48 c€ par KWh des tarifs réglementés de vente du gaz à Carmaux (81400), proposée par Ene’O, entendez Energies Services Occitanes, une société anonyme d’économie mixte locale.
  • Hausse probable de 0,447 c€ par KWh des tarifs réglementés de vente du gaz dans les communes desservies par Gaz de Bordeaux. Aux dernières nouvelles, Gaz de Bordeaux n’augmentera pas ses tarifs…Lire l’article à ce sujet.
  • Hausse de 0,538 c€ par KWh des tarifs réglementés de vente du gaz dans les communes desservies par Gaz Electricité de Grenoble.
  • Hausse des tarifs réglementés de vente du gaz de 0,357 par kilowattheure : à Lannemezan (65300), à La Réole (33190) et à Lavaur (81503) .
  • La plus forte hausse des tarifs réglementés de vente du gaz est enregistrée dans le département de la Vienne et concerne les communes desservies par Sorégies. Cette hausse  est de 0,67 c€ par kilowattheure.
  • Hausse des tarifs réglementés de vente du gaz de 0,488 c€ par kilowattheure opérée par Veolia dans la commune de Huningue (68330).
  • Hausse des tarifs réglementés de vente du gaz de 0,528 c€ par kilowattheure opérée par Vialis à Colmar et dans quelques communes avoisinantes.

Baisse du prix du gaz au 1er janvier 2009

Seuls les alsaciens vont pouvoir voir leurs factures s’alléger avec :

  • une baisse de 0,204 c€ par KWh des tarifs réglementés de vente du gaz dans les communes desservies par Enerest, anciennement Gaz de Strasbourg.
  • et une baisse de 0,173 c€ par KWh des tarifs réglementés de vente du gaz dans les communes desservies par Gaz de Barr une entreprise locale de distribution (ELD) de gaz dans le département du Bas-Rhin.

Cette inégalité géographique nous interpelle sur le fonctionnement du marché du gaz naturel en France. Les critères d’évolution des tarifs réglementés de vente du gaz naturel devraient en principe être identiques pour tous les Français et rien ne justifie que certains subissent des hausses tandis que d’autres bénéficient des baisses de tarif quand la majorité voit ses tarifs de gaz gelés.



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

2 commentaires on “Hausse et baisse du prix du gaz : une inégalité géographique.”

  1. Bonjour

    C’est honteux… mais il y a mieux…
    En étant abonné auprès de ces distributeurs, on ne peut pas en changer. Pour ceu-ci il n’y a aps d’ouverture de marché, d’autant qu’ils sont plus chers que GDF.
    Pour moi qui suis dans le coin de Huningue env.30% de plus de GDF. ç’est encore plus lamentable…

    Cordialement
    Ph.Stoecklin

  2. Bonjour

    C’est honteux… mais il y a mieux…
    En étant abonné auprès de ces distributeurs, on ne peut pas en changer. Pour ceux-là il n’y a pas d’ouverture de marché, d’autant qu’ils sont plus chers que GDF.
    Pour moi qui suis dans le coin de Huningue env.30% de plus de GDF. ç’est encore plus lamentable…

    Cordialement
    Ph.Stoecklin

Laisser un commentaire...



VM_OP AVT_468x60_1.gif