VM_OP AVT_728x90.gif
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Hausse des tarifs de gaz : les ménages haussent le ton à Bordeaux

tarifs-gaz-bordeauxSans la vigilance et le courage de quelques consommateurs  avertis, le malheur des bordelais serait passé presqu’inaperçu. Comment peut-on admettre des augmentations de la part fixe des tarifs de gaz de 11% à 264%. Oui vous avez bien lu 264% ! Et cela se passe à Bordeaux où ces augmentations concernent  les 212 000 clients Gaz que compte Gaz de Bordeaux.Étant donné que tous les clients ne sont pas mensualisés, c’est donc au compte-goutte que les ménages commencent par se rendre compte de ces fortes  augmentations de la part fixe des tarifs de gaz naturel.  Parmi eux, quelques uns ont décidé de ne pas se laisser faire et d’hausser le ton pour  dénoncer ce que certains qualifient d’injustice, d’imposture de vol ou encore d’arnaque. Les radicaux avancent même l’idée de tout simplement refuser de payer leurs factures de gaz… Qui ira dire à nos vaillants girondins de mettre un peu d’eau dans leur bon vin ?
Flashback sur une histoire qui comporte bien de zone d’ombres :

15 juillet 2008 :le conseil municipal de la ville de Bordeaux se prononce pour l’ouverture du capital de Gaz de Bordeaux Energies Services au groupe italien ENI et à sa filiale française Altergaz . Rappelons que l’ex-régie, aujourd’hui  Société d’Economie Mixte est désormais « scindée » en deux filiales :

  • Regaz, en charge de la gestion du  réseau de distribution,
  • et Gaz de Bordeaux Energies Services, créée un mois plus tôt pour commercialiser le gaz.

24 septembre 2008 : Les ministres de l’énergie et de l’économie, saisissent la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) sur le barème déposé par le fournisseur de gaz girondin pour ses tarifs de vente du gaz naturel au 1er octobre 2008. Gaz de Bordeaux proposait alors 2 choses :

  1. une hausse de 0,27 c€/kWh de la part variable de ses tarifs en vue de refléter la variation de ses coûts d’approvisionnement.
  2. une évolution des parts fixes et des parts variables pour prendre en compte le bilan annuel de ses coûts sur l’année gazière 2007-2008.

1er octobre 2008 : Entrée en vigueur de l’évolution tarifaire proposée par Gaz de Bordeaux selon le barème hors taxes ci-dessous:

Code Tarif Prix du kWh 01/07/08 (c€) Mensualités 01/07/08 (€) Prix du kWh 01/10/08 (c€) Mensualités 01/10/08 (€)
301 SAVEUR 8,19 0 10,64 3,71
304 DOUCEUR 6,53 3,56 6,33 12,96
305 CONFORT1 4,50 15,33 4,22 27,89
303 CONFORT2 4,36 29,54 4,15 32,65

2 octobre 2008 : La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) délibère et rend un avis favorable sur le barème proposé par Gaz de Bordeaux.

Au 1er janvier 2009, Gaz de Bordeaux reçoit encore un avis favorable en vue de l’augmentation de ses tarifs mais, à la demande du conseil municipal, le fournisseur de gaz décide de ne pas augmenter le prix du gaz ce trimestre. Il en sera de même en avril et Gaz de Bordeaux envisage même une baisse des tarifs à compter de juillet.
C’est promettant mais des questions demeurent sur les hausses d’octobre 2008.

  1. Pourquoi la CRE rend t-elle son avis  après l’entrée en vigueur des tarifs ?
  2. Quelle différence entre coûts d’approvisionnement et coûts issus du bilan ?
  3. Qu’est ce qu’une année gazière ?
  4. Pourquoi la hausse de 0,27 c€/kWh demandée n’a-t-elle pas été appliquée ?
  5. Comment justifier une hausse de 264% ???
  6. Il y a t-il un rapport avec l’ouverture du capital à ENI et Altergaz ?

En attendant d’avoir des réponses à ces questions, la seule arme dont disposent les consommateurs est celle de la résiliation et du changement de fournisseur. Quitter par exemple Gaz de Bordeaux pour Altergaz et économiser jusqu’à 240 euros sur l’année. Voir notre comparateur.
Une autre démarche de longue haleine consisterait, par contre, à saisir le médiateur de l’énergie après avoir fait une réclamation auprès de Gaz de Bordeaux. C’est extrêmement important de s’adresser dans un premier temps à Gaz de Bordeaux car le médiateur n’intervient qu’en « seconde instance », lorsque vous n’êtes pas satisfait de l’explication du fournisseur ou en cas d’absence de réponse.



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

8 commentaires on “Hausse des tarifs de gaz : les ménages haussent le ton à Bordeaux”

  1. NOUS AVONS CHOISI D’ ÉCRIRE A GAZ DE BORDEAUX ET ENSUITE DE SAISIR LE MÉDIATEUR

  2. S’il vous plaît, tenez-nous au courant des suites de vos démarches.
    Merci

  3. Que pense le maire de bordeaux,que fait-il pour ses électeurs? Ne serait-il pas un peu responsable dans cette affaire?….Nos élus…conseil général,conseil régional communauté urbaine, qu’en pensent-ils?qu’attendent-il pour réagir?

  4. Bien sûr qu’il y a un responsable dans cette affaire. Je pense en premier lieu à la mairie de Bordeaux, puisqu’elle est actionnaire majoritaire dans Gaz de Bordeaux.
    Gaz de Bordeaux est d’ailleurs présidée par Jean-Charles Palau, conseiller municipal délégué de Bordeaux.Les élus sont donc parfaitement au courant de ce qui se passe.

  5. Gaz de Bordeaux ne manque pas d’air!
    Je viens de prendre connaissance de la hausse du prix de l’abonnement.
    En ce qui me concerne, mon abonnement mensuel passe de 15,33 € TTC à 29,42 € TTC, soit une augmentation de 92%!
    Le prix du KWH est passé de 0,0487€ à 0,0544 €.

    Qui plus est,nous avons reçu un joli courrier de Gaz de BX nous informant de la non augmentation de notre facture de gaz en janvier 2009,…”d’un geste commercial trés important”…et de leur volonté de “soutenir et défendre notre pouvoir d’achat”.

    De qui se moque t’on?
    Mobilisons nous contre cet abus manifeste.

  6. Voici un reportage de France 3 où un responsable de Gaz de Bordeaux s’explique :
    http://www.meilleurtarif.fr/gaz-de-bordeaux-sexplique-sur-france-3/

  7. HONTEUX, SCANDALEUX, ECOEURANT.
    Gaz de Bordeaux ne manque pas d’air !!!
    Qu’elles sont les actions actuelles contre ce genre de racket ?

  8. En ce qui me concerne, je constate une hausse du prix moyen en kwh de 75% de date à date, soit entre mai 08 et mai 09. Par ailleurs, comme si cela ne suffisait pas, le prix moyen mentionné sur ma facture est supérieur à celui figurant dans les tarifs règlementés applicables au 01/04/09. A qui veut-on faire croire que 75% d’augmentation s’expliquent uniquement par un changement structurel de Gaz de Bordeaux?

Laisser un commentaire...