3.6 iPhone 4 avec Origami star 728x90
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Hausse des tarifs d’électricité : Gadonneix prophète ou annonciateur ?

hausse-tarif-electriciteEn ces temps bouillonnants au sujet de la hausse du prix de l’électricité, il nous semble opportun de ressortir les quelques doutes que nous avions, à l’époque, exprimé quant aux vraies causes à l’origine du départ de Gadonneix de la présidence d’EDF. Nous écrivîmes alors que : “Le départ de Pierre Gadonneix et  la nomination à la tête d’EDF de Henri Proglio étant désormais consommés, le mystère demeure cependant, tout entier sur les véritables raisons ayant conduit au départ de Pierre Gadonneix. Pour la plupart des commentateurs, le départ de Gadonneix est lié à la réclamation, par ce dernier, en juillet dernier, d’une hausse des tarifs d’électricité de 20% sur trois ans. Mais à bien y réfléchir, on est en droit de se demander s’il ne s’agit pas là, d’une déduction bien trop simpliste.

Quelles que puissent être les raisons ayant conduit au départ de Pierre Gadonneix, la réclamation d’une hausse de 20% des tarifs d’électricité nous semble être la moins probable des raisons de son départ. Pour la simple et bonne raison qu’en France  le prix de l’électricité n’est jamais le fruit d’une décision unilatérale du PDG d’EDF. Le processus à l’origine de la fixation du prix de l’électricité fait intervenir plusieurs acteurs dont le gouvernement et la Commission de Régulation de l’Énergie. Cette dernière notamment, se charge de vérifier que le prix de l’électricité couvre effectivement les coûts de sa production et le gouvernement veille en sorte que l’augmentation ne dépasse le niveau d’inflation du pays. Pierre Gadonneix a certes réclamé une hausse de 20%, cependant, il est certain que l’augmentation n’atteignît jamais en trois ans les 20%. Cette année, l’augmentation officielle n’était que de 1,9% et rien dans les prévisions macroéconomiques ne laisse supposer, pour les années à venir, ni une forte inflation ni une augmentation drastique du coût des matières premières. En somme, rien a priori, ne laissait objectivement penser que le prix de l’électricité pourrait subir une hausse de 20% dans les trois prochaines années.

La presse nous livre quotidiennement, des déclarations de chefs d’entreprise bien plus tonitruantes que  celles de Pierre Gadonneix. Et pourtant, il n’a jamais été question de leur évincement. Dès lors, nous pensons que la hausse des tarifs d’électricité demeure la moins pertinente des raisons de l’éviction de Pierre Gadonneix.

Toutefois, n’étant pas dépositaire d’un savoir infus, si vraiment, la question de la hausse des tarifs d’électricité est à l’origine du départ de Pierre Gadonneix, tout laisserait plutôt à penser qu’en fait, ce dernier n’a été sanctionné, que pour avoir dit tout haut et trop tôt ce que tout le monde pense tout bas. Par conséquent, son départ ne changera rien au sort des ménages. La question de la hausse du prix de l’électricité n’est donc que partie remise.”

Paraît-il que la hausse réclamée soit désormais de 30% sur 5 ans ?



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

1 commentaire on “Hausse des tarifs d’électricité : Gadonneix prophète ou annonciateur ?”

  1. [...] This post was Twitted by blogtarif [...]

Laisser un commentaire...