VM_OP AVT_728x90.gif
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Direct-Energie mieux que GDF-Suez et Poweo ?

Avec un parc clients qu’il estime à 350 000, Direct-Energie se targue d’être le premier fournisseur alternatif à EDF. Cette nouvelle, relayée par l’Expansion, ne peut que prêter à sourire tous ceux qui suivent, un tant soi peu, l’évolution du marché de l’électricité en France.

Sans même avoir à tenir compte des autres fournisseurs alternatifs, présents sur le marché,  et en estimant des chiffres très large en sa faveur, Direct-Energie ne peut, théoriquement, totaliser  que 277 680 clients (300 000 tout au plus) en lieu et place des 350 000 clients dont parle son PDG. En Octobre 2008 déjà,  la filiale du groupe Dreyfus annonçait elle-même 250 000 clients. Et vu le développement du marché de l’énergie, et à moins d’un miracle, il nous semble impossible que Direct-Energie ait pu accroître de près de 29% son parc clients en 3 mois d’activité. C’est tout simplement impossible !
D’après les derniers chiffres publiés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), il existe actuellement entre 348 000 et 400 000 sites non résidentiels alimentés par les fournisseurs alternatifs. Au moins 200 000 de ces sites sont officiellement alimentés  par Gaz de France (GDF-Suez)  et 78 700 par Poweo ;  ce qui ne laisse à Direct-Energie que 121 300 sites non résidentiels au maximum  à alimenter.

Du coté des particuliers, ils doivent  présentement être près de 640 180 à être alimentés par les fournisseurs alternatifs dont près de 400 000 officiellement fournis en électricité par GDF-Suez et 83 000 par Poweo. Des chiffres qui ne laissent à Direct-Energie que 156 380 clients particuliers au maximum.

Comment comprendre la démarche de M. Xavier CAITUCOLI, PDG de Direct-Energie ?

  1. Direct-Energie déclenche, par cet acte, une guerre des chiffres obligeant tous les autres fournisseurs à faire de même.
  2. Il s’agit tout simplement d’un buzz à des fins publicitaires et/ou pour attirer l’attention et le soutien de l’opinion publique sur son intention affichée d’investir dans l’EPR. Un peu comme Free avec la quatrième licence mobile
  3. Le PDG n’a fait que publier des chiffres qui lui ont été communiqués par sa direction commerciale.

Moi je pencherais pour les 2 premières alternatives. Mais suivez plutôt M.  CAITUCOLI dans ses explications…


Xavier Caitucoli, PDG de Direct Energie
envoyé par Lexpansion



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

Laisser un commentaire...



VM_OP AVT_468x60_1.gif