3.6 iPhone 4 avec Origami star 728x90
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Concurrence et évolution des prix du gaz en région parisienne

prix gaz parisL’ouverture des marchés à la concurrence rime t-elle obligatoirement avec une hausse des prix  du gaz ? Oui , affirment ceux qui de tout temps se sont opposés à la libéralisation, soit pour des raisons idéologiques, politiques ou encore dans un  souci de protection des consommateurs. Aussi, pour vérifier la véracité de cette affirmation, nous avons décidé d’établir, une courbe d’évolution des tarifs réglementés de gaz, en région parisienne. Sont reportés sur cette courbe, des coûts annuels de consommation de gaz naturel depuis 2000, date de l’ouverture des marchés à la concurrence. Certes, l’éligibilité des particuliers ne fût rendue possible qu’à partir de juillet 2007, cependant, cette courbe a l’avantage de donner un aperçu général de l’évolution du montant annuel des factures de gaz en région parisienne depuis les débuts de la concurrence sur le marché du gaz naturel.

facture-gaz_paris

En comparant l’évolution “post-libéralisation” (graphique ci-dessus)  à celle observée avant l’ouverture des marchés en 2000 ( graphique ci-dessous), la tentation est grande de confirmer l’affirmation énoncée précédemment suivant laquelle: l’ouverture à la concurrence a eu pour conséquence, une tendance à la hausse du prix du gaz.

facture-gaz_paris_9199

Mais attention à ne pas se laisser berner par les fausses évidences. Au lieu d’une relation de cause à effet entre l’ouverture des marchés et la hausse du prix du gaz, ne serions nous pas plutôt en présence d’une simple corrélation ?  Car ce n’est pas parce que deux évènements se produisent en même temps qu’il faut y voir une relation de  causalité. À ce propos, le mythe, bien connu, du rapport entre les cigognes et les naissances, devrait nous servir d’exemple. Nous reviendrons en temps opportun sur les causes probables de la hausse du prix du gaz

Méthodologie :
Pour parvenir à ce résultat, nous sommes basés sur la  consommation moyenne d’un foyer habitant la région parisienne (hors Paris intra-muros), et utilisant le gaz naturel pour la cuisine, l’eau chaude sanitaire et le chauffage. Cette consommation est estimée à 23 260 kWh/an.
Les tarifs de gaz quant à eux sont les tarifs fixés par les pouvoirs publics : les tarifs réglementés de gaz proposés par GDF et les ELD. Le choix des tarifs réglementés est motivé par une raison toute simple : c’est le tarif de la majorité des Français.



    del.icio.us De.lirio.us Digg Facebook Google Mixx Scoopeo Sphinn Technorati Wikio Wikio FR Yahoo! Buzz YahooMyWeb E-mail this story to a friend! Print this article!

Laisser un commentaire...



VM_OP AVT_468x60_1.gif