VM_OP AVT_728x90.gif
Regards croisés sur les tarifs d'électricité de gaz et des télécoms

Hausse du prix du gaz: une justification bancale !

Hausse prix gaz avril 2010Pendant combien de temps encore, les consommateurs de gaz vont-ils continuer de supporter l’enfumage dont ils font l’objet de la part des décideurs du secteur gazier ? Fin 2008 et début 2009, on a pas arrêté de nous faire comprendre que le prix du gaz est certes tributaire des cours du pétrole, mais qu’il fallait attendre 6 mois avant de voir répercutées sur les tarifs de gaz, les fortes baisses constatées à l’époque sur les marchés. continuer »

Vers une fin de l’indexation du prix du gaz ?

Index du prix du pétrole

Index du prix du pétrole

La 8ème chambre civile de la  Cour fédérale allemande vient d’invalider les clauses d’indexation du prix du gaz naturel sur celui du pétrole dans les contrats entre fournisseurs et particuliers. En effet, il était d’usage, pour un certain nombre de fournisseurs de gaz, d’inclure dans leurs conditions générales de vente du gaz naturel, une clause d’indexation du prix du gaz, qui variait suivant les cours du pétrole. continuer »

La hausse du prix du gaz en avril se confirme.

Augmentation du prix du gaz en 2010

Augmentation du prix du gaz en 2010

D’après Le Figaro, le prix du gaz devrait augmenter de 9,5% pour les particuliers le 1er avril 2010.  A cet effet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE), dont l’avis est désormais contraignant sur le sujet, se réunit ce matin, et devrait entériner la proposition de GDF Suez.

Cette hausse du prix du gaz naturel  résulte de l’application de cette formule tarifaire, qui reflète l’évolution du prix de la molécule de gaz et les coûts hors approvisionnement .

PS: Aux dernières nouvelles, la commission de régulation de l’énergie a confirmé ce jeudi à l’AFP qu’elle donnait son aval pour une hausse des prix du gaz de 9,7% à compter du 1er avril prochain.

La CLCV contre toute augmentation du prix du gaz

logo_clcvLa société GDF Suez annonce vouloir une augmentation de 9% des tarifs réglementés du gaz à compter du 1er avril 2010.
Cette annonce paraît d’autant plus surréaliste que les prix du gaz n’ont que très peu baissé face à la chute de ceux du pétrole en 2009, et que les prix n’ont jamais été aussi bas sur le marché mondial du gaz. continuer »